Les bruits Pas de page enfant Percevoir son environnement Portée des sources de lumière

Perception extrasensorielle

Elle s'utilise de deux façons. En premier lieu, elle peut aider le MJ à sauver un personnage. Sur un jet de perception extra sensorielle réussi, il pourra se sentir observé, menacé, et ainsi éviter de tomber dans une embuscade.

La principale utilisation de cette perception se fait conjointement avec l'Aura. Lorsqu'un personnage se trouve en présence d'un individu à forte Aura, il a une chance de sentir sa présence. Pour cela, il fait un jet avec 2d5 sous l'Aura de la créature, plus la perception extra sensorielle du personnage, moins 15. La nature de la créature est toujours sentie en même temps que sa présence. Plus la marge de réussite est importante, plus les impressions seront fortes. La distance à laquelle on commence à sentir la présence de la créature est égale au double de la marge de réussite de ce jet, en mètres.

Merlin, qui a 7 en perception extra sensorielle et 3 en Aura, se promène dans un couloir. Un Assassin Dylyrr, avec une Aura de 13 et une perception Extra sensorielle de 9, l'attend dans une petite niche quelques mètres devant. Merlin obtient 3 sur ses 2d5, il sent donc la présence du Dylyrr avec une marge de 2 (il devait obtenir 7 +13 – 15 =5). Il sait donc que 4 mètres devant lui se trouve quelque chose de maléfique, mais il ne sait pas quoi. Par contre, le Dylyrr n'avait aucune chance de sentir la présence de Merlin (9 + 3 –15 = -3)

Percevoir la présence a ses avantages et ses inconvénients. D'un côté, cela peut éviter les surprises, de l'autre l'impression laissée par la créature peut nuire au personnage. Ainsi, l'aura peut devenir une arme. Si deux person­nages sentent chacun la présence de l'autre, ils ne s'impressionnent pas si leurs Aura diffèrent de moins 3. Si leurs Auras diffèrent de 3 ou plus, c'est celui qui a la plus forte qui impressionne l'autre.

Merlin, prévenu de la présence du Dylyrr, désire lancer un sort. Mais cette présence maléfique commence à instiller la peur en lui, et il doit réussir un jet sous sa volonté pour la maîtriser, sous peine de ne pas réussir à se concentrer et d'échouer dans son incantation. Le Dylyrr n'est quant à lui pas du tout impressionné par Merlin.

Le même Dylyrr se trouve face à face avec un Démon, (AU : 30, PE : 20). Les deux créatures sentent la présence de l'autre, mais seul le Dylyrr est impressionné par le Démon et peut subir les effets de la peur.

Les bruits Pas de page enfant Percevoir son environnement Portée des sources de lumière