Combat 2 armes Pas de page enfant Situations particulières Combat monté

Combat contre plusieurs adversaires

Tous les jets de défense sont pénalisés de –1 par adversaires au-delà du premier. Les jets d'attaque subissent eux aussi le même malus, mais uniquement pour déterminer si le combattant seul gagne l'initiative pour le coup suivant (le malus n'est donc pas pris en compte pour savoir si le coup porte). Le nombre d'adversaires peut être modifié si ceux-ci, ou le défenseur, utilisent plusieurs armes. On arrondit toujours le nombre d'adversaires à l'entier supérieur si nécessaire.

Konrad est seul, et se fait attaquer par 5 voleurs. Konrad a deux armes, une épée et une dague. 4 des voleurs n'ont qu'une rapière, l'autre un poignard et une épée courte. Konrad se rend bien compte que la partie va être serrée, car il affronte l'équivalent de 6 adversaires (4 avec une arme, 1 avec deux armes qui compte pour 1.5, arrondi à 2 ), soit un malus total de –5 (4 combattants au delà de 1). En utilisant deux armes, Konrad est moins désavantagé, puisqu'il peut "diviser par deux" le nombre de ses adversaires. Ici, il n'aura qu'un malus de –2 (le nombre d'adversaire est divisé par 2, ce qui donne 3, soit 2 adversaires au-delà de 1).

Par chance, Konrad réussit son jet en combat avec deux armes, il n'a pas de malus supplémentaire. Ainsi Konrad devra parer les attaques de 3 des voleurs avec son épée et un malus de –2 , et celles des 2 autres avec sa dague et un malus de –3 (en supposant qu'il soit droitier et qu'il manie la dague de la main gauche).

Autre avantage pour Konrad : s'il gagne l'initiative contre un voleur, il peut lui porter deux attaques simultanées, qui devront être parées avec un malus de –1.

Rappelons que si le combattant seul réussit un jet sous "combat de groupe" au début des combats, il ne subit que la moitié de ce malus, et chacun de ses adversaires souffrent du même malus, car il est gêné par ceux qui combattent avec lui (exception : Tout combattant dans le groupe qui réussit aussi le jet en combat de groupe ne subit pas ce malus). Le malus est arrondi à l'entier le plus pénalisant. Ce jet est valable pour toute la durée du combat, sauf si l'environnement change, auquel cas il doit être refait (par exemple si les combattants entre dans une pièce avec un mobilier différent). Il est par contre inutile de relancer les dés si le nombre de combattants change.

En réussissant un jet sous "combat de groupe", Konrad est capable de réduire encore le malus, le divisant par 2. Le malus devient donc –1 pour les parades avec l'épée, et –2 pour celles avec la dague. De plus, chaque voleur qui rate son jet sous "combat de groupe" est gêné par ses camarades, et subit un malus de –3 tant en attaque qu'en défense (la moitié du malus de -5 car les assaillants sont 6, on ne les réduit pas à 3 pour ce malus, même si Konrad utilise deux armes).

Ainsi, Konrad qui semblait très mal partie au départ se retrouve dans une situation plus équilibrée grâce à ses compétences. Il lui reste à éviter d'avoir un adversaire dans le dos.

Le combattant seul peut effectuer autant de jets d'attaque qu'il a d'adversaires, mais il ne peut attaquer que ceux contre qui il a l'initiative. Le combattant seul effectue toujours ses attaques en dernier. Ainsi, il ne peut attaquer que s'il survit aux attaques des adversaires contre qui il n'a pas l'initiative.

Konrad combat Paul et Pierre. La séquence de combat pourra être la suivante :

Attaque de Paul, puis de Pierre. Défense de Konrad contre chaque attaque. Konrad gagne l'initiative contre Pierre.

Attaque de Paul, défense de Konrad, attaque de Konrad, défense de Pierre (Konrad doit attaquer en dernier). Konrad perd les deux initiatives.

Attaque de Paul, puis de Pierre. Défense de Konrad contre chaque attaque. Konrad gagne les deux initiatives.

Attaque de Konrad, défense de Pierre. Attaque de Konrad, défense de Paul.

Seuls les adversaires capables d’atteindre physiquement un personnage sont comptés pour cette règle.

Dans en couloir étroit, seuls un ou deux combattants peuvent affronter un adversaire à la fois.

Les malus doivent être recalculés chaque fois que le nombre d'adversaires change. Si les adversaires sont simplement remplacés par des nouveaux, sans que leur nombre change(cas du couloir étroit où un combattant hors de combat est aussitôt remplacé), les malus ne sont pas recalculés. Les jets sous "combat de groupe" sont valables pour toute la durée du combat, sauf changement d'environnement (par exemple si les combattants entrent dans une pièce avec un mobilier différent).

 

Combat 2 armes Pas de page enfant Situations particulières Combat monté